Le Cocon Sonore est un dispositif original créé par la Compagnie Reine Pâris.

Il s'agit de placer le public au centre. Non face à une scène, mais au centre.
Peu importe le lieu. Cela peut être un grand salon, la salle d’un musée, une église, une grotte, une clairière ou un jardin la nuit, pourquoi pas même une piscine, peu importe..
. l’essentiel est que le lieu soit propice à recueillir une grappe d’individus.
Chacun aura librement choisi sa place, fait son nid, organisé sa propre installation au sol (ou dans l’eau), sur des tapis, des coussins, sous des couvertures, dans des fauteuils, des canapés, des hamacs...

Semi-pénombre.
Douceur et volupté du sommeil proche, une sorte d’état hors du monde, comparable peut-être à celui d’avant la naissance, ou peut-être d’après la mort. Un espace de sérénité où tous les rêves sont permis, tous les possibles en gestation, un temps pour déployer son imaginaire en toute quiétude. Ou alors simplement s’endormir... car oui, si on s’endort, c’est très bien aussi.

Le voyage peut commencer.

En bordure de cocon, trois voix — une voix parlée, une voix chantée et une voix musicale — s’entrelacent et tissent ensemble la trame dont se nourriront les imaginaires placés au centre.

Le dispositif du Cocon Sonore peut se décliner sur une infinité de thèmes. La métamorphose en constitue notre première expérience.

le   cocon   sonore

un dispositif

Métamorphose

cocon    sonore    1

Au cœur de ce rêve éveillé que constitue notre premier Cocon Sonore se trouve la narration, étape par étape, de l’avènement d’un « imago », plus communément appelé papillon, depuis l’œuf du lépidoptère jusqu’à l’envol, en passant par les stades de la chenille, de ses multiples mues, jusqu’au mystère de la chrysalide. À partir de ce noyau scientifique, tous les récits de métamorphose sont possibles : poétique, théâtral, philosophique, physiologique, vocal, légendaire, architectural...
L’objectif n’est pas d’expliquer mais de réaliser une traversée ensemble et, peut-être, d’en sortir un peu... métamorphosés ?

Textes de Henri Michaux, Emanuele Coccia, Clarissa Pinkola Estès, Paul Claudel, Carole Cohen-Wolf…

Durée : 1h.

Avec Céline Spang (voix parlée), Nathalie Milon (voix parlée et chantée), Thomas Schweitzer (musiques, sons, chant).

Lire le dossier…

Planche de Linné (DR)

Samedi 21 janvier à 20h

Espace IDphines au Kremlin-Bicêtre

Axolotl, Mexique (DR)

DR